La Confédération Nationale des Vodouisants d'Haïti déplore le fait que l'article 297 ait été supprimé dans le texte amendé de la constitution.
Selon Euvonie Auguste les vodouisants vont utiliser leur propre moyen pour se protéger de toute attaque à leur encontre.
La responsable de la confédération croit que l'article 297 protégeait le secteur contre toute sorte de discrimination.
EJ/Radio Métropole Haïti