L'Association Nationale des Caisses Populaires Haïtiennes (ANACAPH), en partenariat avec le Bureau de l'Ordonnateur National (BON) et l'appui de l'Union européenne, ont ouvert aujourd'hui un atelier suivi de débats sur le crédit agricole.

Organisé dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Microfinance pour la Production Agricole en Haïti (MFPA)financé par l'Union européenne à hauteur de 2 millions d'euros, cet atelier a permis de lancer une réflexion sur le crédit agricole en Haïti et de partager les expériences avec d'autres acteurs tels que Système de Financement et d'Assurance Agricole en Haïti (SYFAAH) et le Fonds de Développement Industriel (FDI) pour le projet de micro-crédit dans la zone Frontalière (PROCREBI).

Le Programme de Micro-finance pour la Production Agricole en Haïti a pour objectif de réduire la pauvreté en milieu rural à travers une plus grande promotion de l'accès au crédit aux agriculteurs, en vue de leur permettre d'augmenter la production et d'améliorer de manière significative leurs revenus. Il est exécuté par six caisses populaires dans six départements du pays et s'inscrit dans le cadre de l'appui de l'Union européenne à la production agricole en Haïti.

EJ/Radio Métropole