Du dimanche 5 au jeudi 9 juin 2016 s'est tenue, au Karibé Hotel à Pétion-Ville, la 46e conférence de l'Association des Bibliothèques Universitaires, de Recherche et Institutionnelles de la Caraïbe (ACURIL) sous le thème « Le leadership: une passerelle entre la tradition et l'innovation dans les bibliothèques, archives et musées de la Caraïbe ». Ce thème s'est décliné en 3 sous-thèmes : Leçons du passé : reconnaître les leaders des bibliothèques de la Caraïbe; Développer les capacités de leadership; et Les meilleures pratiques en innovation dans la Caraïbe.

C'est la deuxième fois que cette conférence a eu lieu en Haïti. La première édition en Haïti s'était déroulée en 2012 sous la présidence de Françoise Beaulieu Thybulle.

La 46e conférence s'est réalisée sous la direction de la présidente d'ACURIL 2015-2016, Mme Elisabeth Pierre-Louis Augustin. Pour préparer cet événement, un comité local d'organisation,présidé par Erick Toussaint, a été constitué. La cérémonie d'ouverture a eu lieu le dimanche 5 juin en présence du Ministre de la Culture et de la Communication, Monsieur Marc-Aurèle Garcia. Un hommage spécial a été réservé aux deux présidents antérieurs locaux d'ACURIL, en l'occurrence Monsieur Wilfrid Bertrand (1989-1991) et Mme Francoise B. Thybulle. La soirée d'ouverture s'est terminée en beauté avec un cocktail.

Les participants étaient venus de la République Dominicaine, d'Aruba, des Bahamas, de la Belize, etc. C'était un véritable meeting caribéen. De son côté, Haïti a été remarquablement représenté par des responsables de bibliothèques du réseau de FOKAL, de la Bibliothèque Nationale, de la Bibliothèque haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne et d'autres professionnels du livre tels que les Archives Nationales, Communication Plus, pour ne citer que ceux-là. Ateliers de formation sur le leadership, session plénières, tables rondes, poster session des leaders des bibliothèques, archives et musées de la Caraïbe sont, entre autres, les activités qui se sont réalisées du 6 au 9 juin dans le cadre de cette 46e conférence d'ACURIL.

L'objectif principal des conférences annuelles est de développer un thème d'intérêt pour les bibliothèques et les services d'information de la Caraïbe. Pour cette 46e édition, la présidente a vu la nécessité de se pencher sur la question du leadership. Monsieur Wilfrid Bertrand a d'ailleurs tenu à féliciter Mme Elisabeth Pierre-Louis Augustin non seulement pour avoir donné un si grand rayonnement à l'événement, mais aussi pour avoir choisi le leadership comme thème. En effet, toutes les catégories socioprofessionnelles sont concernées par la question du leadership. Mais cette 46e conférence a été une opportunité pour les professionnels de l'information de la Caraïbe de réfléchir et de problématiser la question dans leur champ respectif.

Le comité local d'organisation a tout mis en œuvre pour donner un accueil chaleureux aux participants étrangers, venus de plusieurs pays de la Caraïbe. Cette conférence a été l'occasion de permettre aux frères et sœurs caribéens de découvrir la richesse de la culture haïtienne. Outre les présentations, les expositions et les tables rondes, les participants ont eu l'opportunité de visiter quelques maisons Gingerbread, le Parc de Martissant, FOKAL, le Centre Culturel Catherine Dunham, le centre culturel Pyepoudre, le centre d'Art et le MUPANAH où ils se sont régalés dans une soirée culturelle organisée à leur profit. Certains d'entre eux n'avaient jamais visité Haïti auparavant. Ils ont explicitement exprimé leur satisfaction pour l'accueil qui leur a été réservé. Ils ont félicité la présidente et le comité local d'organisation pour avoir conjugué leurs efforts en vue d'assurer la réussite de l'événement. « Je ne pourrais me plaindre de rien, parce que tout était formidable », a déclaré Myrtho Laclé, linguiste et professeur de littérature, venu d'Aruba.

Comme il a été souligné par de nombreux intervenants, cette conférence est la preuve tangible que les Caribéens peuvent se mettre ensemble pour prendre des bonnes initiatives. Pour un pays comme Haïti, où les manifestations de ce genre ne se font pas tous les jours, cette 46e conférence de l'ACURIL a eu tout sens. Les participants étrangers n'ont pas manqué d'évoquer le tremblement de terre qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010. Ils ont exprimé leur sympathie à l' égard de ce pays constamment en situation de difficulté.

L'Association des bibliothèques universitaires, de recherche et institutionnelles de la Caraïbe (ACURIL) est née d'un mouvement de coopération caribéenne au niveau universitaire, initié vers la fin des années 1960 par l'Association des Universités Caribéennes – UNICA (Association of Caribbean Universities). Les objectifs d'ACURIL sont les suivants : Faciliter le développement et l'utilisation des bibliothèques, des archives et des services d'information ainsi que l'identification, la collecte et la préservation des ressources d'information à l'appui de l'ensemble des efforts intellectuels et éducatifs dans toute la région des Caraïbes ; Renforcer les professions des archives, des bibliothèques et des métiers de l'information; Unir les travailleurs de ces métiers et de promouvoir des activités coopératives dans la poursuite des objectifs.

EJ/Radio Métropole Haïti