Daniel Bernard Roumain (DBR), Erol Josué et Nègès Fla Vodou, tous des artistes du terroir, seront en concert à FOKAL le vendredi 24 juin à 6h pm dans le cadre de la seconde édition des « Rencontres des musiques du monde » autour de la Fête de la Musique.

Après avoir étudié la composition à l'Université de Michigan, Daniel Bernard Roumain (BDR) a fait ses débuts au Carnegie Hall (2000) avec l'American Composers Orchestra. Depuis lors, il est connu pour le son spécifique de son violon, infusé par une myriade d'influences de musiques électroniques et urbaines. Le travail de DBR en tant que compositeur et violoniste a été ainsi acclamé par des artistes vénérables et des institutions dans le monde entier. Prouvant qu'il est « aussi omnivore et aussi contemporain qu'un artiste peut l'être » (New York Times), Daniel Bernard Roumain est peut-être le seul compositeur dont les collaborations rapprochent les univers de Philip Glass, Bill T. Jones, Savion Glover et Lady Gaga.

Erol Josué, ambassadeur et défenseur du patrimoine immatériel haïtien, nous présente son nouveau spectacle « Kandjanhoun, une mise en valeur du répertoire Vodou Haïtien ». Le Kandjanhoun est la mise en scène d'une cérémonie Vodou qui tient compte de sa double dimension, sacrée et profane à la fois. Il embrasse la vision du monde des vodouisants : il est un moment festif où l'on célèbre la vie, tout en réglant son compte avec son quotidien. Erol Josué est accompagné de Nègès Fla Vodou, un ensemble de femmes houndjenikon dans le Vodou haïtien.

Ces cheffes de choeurs ou reines chanterelles comme on les appelle, sont les gardiennes d'un héritage ancestral : les chants sacrés du Vodou, archives vivantes de la société haïtienne et de l'histoire de l'être haïtien. Avec le spectacle Kandjanhoun, Erol Josué et Nègès Fla Vodou chantent leurs vies, laissent parler leurs âmes et crient leur rage loin de l'exhibition et du sensationnel.

EJ/Radio Métropole Haïti