L'Indice des Prix à la Consommation est passée de 161.0 en Janvier à 160.3 en Février, soit une variation mensuelle de 0 .4% et un glissement annuel de 5.9%. Les experts de l'Institut haïtien de Statistiques et d'Informatiques (IHSI) indiquent qu'il s'agit d'une continuation de la désinflation dans l'économie nationale.

Cette diminution résulte principalement de la tendance baissière des fonctions de consommation suivantes : Alimentation Boissons et Tabac (-0.7%), Loyer du Logement, Energie et Eau (-1.6%) et Loisirs, Spectacles, Enseignement et Culture (-0.1%).

Selon les experts de l'IHSI, l'inflexion de la fonction "Alimentation, Boissons et Tabac" est consécutive à l'évolution à la baisse des prix des postes suivants : riz (-0.3%), maïs moulu (-1.5%), farine de blé (-3.4%), pain (-2.7%), poulet (-3.9%), huile comestible (-1.5%), sucre brut (-2.9%) et sucre raffiné (-3.4%). La chute de l'indice du "Loyer du Logement, Energie et Eau" est imputable à la diminution des prix du gaz propane (-11.7%) et du kérosène (-13.0%).

Hormis les "Autres Biens et Services" qui ont stagné, les autres fonctions telles l' "Habillement et Tissus, Chaussures" (0.1%), l'"Aménagement, Equipement et Entretien du Logement" (0.5%) et la "Santé" (0.2%) ont accusé des hausses relativement faibles.

En ce qui a trait aux variations des fonctions de consommation dans les différentes régions du pays. La région transversale, qui regroupe les départements du Centre et de l'Artibonite, affiche la plus forte baisse -1.4%. Dans le même temps, la région sud, qui comprend les départements du Sud de la Grand-Anse et des Nippes, a enregistré la plus forte hausse 0.7%.

LLM