La Banque inter américaine de développement se dit prête à aider Haïti dans ce moment décisif. Dans un communiqué à l'ouverture de la conférence des bailleurs de fonds sur Haïti, la banque annonce qu'elle va augmenter le volume de ses dons à Haïti à 100 millions de dollars.

La BID dans ce communiqué précise que Son vaste porte-feuille d'opérations reflète quelques unes des principales priorités haïtiennes : la réhabilitation du système de transports, l'expansion de l'accès aux services publics de base, l'augmentation de la production agricole et le renforcement des finances publiques et des agences gouvernementales.

Le mardi 14 avril, poursuit le communiqué, le gouvernement haïtien présentera un plan de redressement économique.

L'objectif est de concentrer l'aide de la communauté internationale dans des domaines clés de ce programme qui cherche à créer des dizaines de milliers d'emplois au cours des deux prochaines années.

Haïti est représenté à cette réunion par son premier ministre Michelle Duvivier Pierre Louis. Le gouvernement haïtien cherche à récolter 125 millions de dollars d'aide en appui budgétaire.

RD