La commission finance de la chambre basse n'entend pas approuver les nouvelles allocations insérées dans le budget 2008 – 2009 par le sénat. Le président de la commission finance, Jean Marcel Lemeran, souhaite la formation d'une commission bicamérale qui devra statuer sur ces modifications.

Lors du dépôt de cette loi de finance, la commission finance de la chambre basse s'était opposée à la formation d'une commission bicamérale.

Le député Jean Marcel Lemeran indique que les 40 millions de gourdes, alloués aux anciens employés de la Téléco pour la création d'entreprise, représentent un risque exagéré pour le trésor public. Il espère que le gouvernement pourra préciser sur quels critères les fonds seront accordés.

Par ailleurs, la commission finance de la chambre basse s'oppose à une coupe de 14 millions de gourdes dans le budget de fonctionnement du ministère de la planification. Le député Lemeran fait valoir que cette réduction est de nature à nuire au bon fonctionnement de l'institution d'autant que 50 % du budget sont déjà engagés.

Les membres de la commission finances de la chambre basse souhaitent réaliser des séances de travail avec leurs collègues du sénat afin de finaliser le projet de budget. Jean Marcel Lemeran assure que le projet de budget pourra être soumis à l'assemblée des députés au cours de cette semaine.

Interrogé sur le retard dans le vote du budget, le député Lemeran a préféré mettre l'accent sur le non respect par le gouvernement du délai pour la présentation de la loi de finance.

Le député Lemeran exprime le vœu que le chef de l'état ne sera pas obligé de convoquer les élus en session extraordinaire pour le vote de la loi de finance. Les députés partiront en vacances le lundi 11 mai 2009.

LLM