Vers le maintien de la stabilité financière et la reprise du crédit en Haïti, les institutions financière internationale: Banque Mondiale (BM), Banque Interaméricaine de Développement (BID) et Fonds Monétaire International (FMI) ont décidés d'appuyer l'initiative des autorités haïtienne de mettre en place un fond de garantie partiel du crédit.

Ce fond qui selon un communiqué conjoint BRH-Ministère des Finances pourrait bénéficier de l'apport d'autres entités multilatérales et bilatérales.

Une des mesures envisagées par les autorités haïtienne, permettra au secteur privé de jouer pleinement son rôle dans la reprise économique et la création d'emploi.

Le communiqué précise que des discussion ont eu lieu à Washington entre les responsables haïtiens et les représentants d'institutions financières internationales autour d'un document cadre, préparé en ce sens par Haïti.

N/ Radio Métropole Haïti