Ce jeudi, René Préval a déclaré que le séisme a détruit la moitié de l'économie d'Haïti, il en a profité pour répéter son estimation de 200.000 à 300.000 morts.

La catastrophe a réduit en cendres jusqu'à la moitié du produit intérieur brut (PIB) haïtien, a déclaré M. Préval, qui recevait son homologue brésilien Luiz Inacio Lula da Silva à Port-au-Prince. Le Brésil et Haïti ont signé un accord prévoyant d'apporter une aide aux paysans et aux écoles haïtiennes.

Lula a déclaré : "Dans ce moment de douleur, dans ce moment de désespoir, nous devons relever la tête" et a également appelé la communauté internationale à annuler la dette d'Haïti.

N/ Radio Métropole Haïti