Les Gouvernements français et haïtien ont signés hier jeudi deux accords visant à renforcer les capacités d'Haïti à relancer son économie. Des accords d'un montant total de 5 millions 500 milles euros qui, selon le Ministre des finances Ronald Beaudin, permettront au Gouvernement de combler une partie de son déficit budgétaire.

Compte rendu de Esther Dorestal, journaliste à Radio Métropole:

Le gouvernement français maintient sa décision de supporter Haïti à travers la signature de deux accords totalisant 5 millions 500 milles euros, cet argent servira d'appui au budget de la république et à la restructuration de l'Hôpital de l'Université d'Etat d'Haïti (HUEH) entre autre. Selon Didier Le Bret l'Ambassadeur français accrédité à Port-au-Prince, «cet appui contribuera au renforcement des capacités de l'État et du secteur privé des affaires.

Didier Le Bret s'est réjoui que son pays soit le premier donateur direct depuis le 12 janvier. «La France était très engagée dans le combat, notamment auprès de nos partenaires, pour l'appui budgétaire direct. Pourquoi ? Parce que quand on veut être efficace il faut des «process» simple, alors l'appui budgétaire direct, c'est ce qu'il y a de plus simple, vous renforcez directement la capacité de l'État à pouvoir conduire des actions qu'il assume lui même et nous, ça ne nous gène pas que les 40 millions d'euros qu'on va attribuer au Trésor Public, donc à l'État haïtien, soit attribué pour des projets haïtiens. On ne revendique pas la paternité ni le drapeau sur chaque projet qui va sortir dans votre pays, parce que ce qui compte en final, c'est que vos compatriotes aient le sentiment, à juste titre, que l'État est aux commandes...»

De son coté, Ronald Beaudin, le grand argentier de la République, salue ces accords qui permettront au gouvernement de combler son déficit évalué à 300 millions de dollars. Il rappelle que grâce aux recettes de février et mars l'exécutif a recueilli 100 millions de dollars. Bien que la France vienne d'offrir 5 millions 500 milles euros, le gouvernement est encore à la recherche de quelque 150 millions de dollars en appui à son budget précise-t-il.

Dans le cadre des dispositions visant à relancer l'économie nationale le Ministre des finances annonce la reprise des prêts bancaires avec de nouvelles dispositions.

N/ Radio Métropole Haïti