Des représentants d'entreprises, grandes, petites et moyennes, en République Dominicaine, ont confirmé avoir vendu des produits à l'Organisation des Nations Unies (ONU) et à des organismes d'aide humanitaire pour un montant supérieur à 5 millions de dollars.

Kai Schœnhals, président de l'Association dominicaine des exportateurs (ADOEXPO), a déclaré «l'intérêt est de vendre des produits qui ne peuvent pas être fournis par les entreprises en Haïti afin de ne pas affecter le secteur privé dans le pays voisin».

Ces entreprises peuvent fournir du riz, du chocolat, du café, des haricots, des pâtes, de la farine de blé et d'autres produits alimentaires, des matériaux de construction, du bois, du ciment, des tiges de fer et aussi des produits en plastique, des matelas et autres articles de première nécessité.

Les entreprises sont sélectionnées par le Centre du Commerce International (ITC) de l'Organisation des Nations Unies en coopération avec la Banque interaméricaine de développement (BID), car leurs produits répondent aux normes exigées et elles offrent toutes les garanties de distribution en Haïti.

Les entreprises Dominicaines vendent aussi sur le marché binational et exportent en Haït, tout au long de l'année, plus de 850 produits différents. En 2009, les exportations Dominicaines en Haïti s'élevaient à plus de 700 millions de dollars, devenant ainsi le deuxième partenaire commercial après les États-Unis, et il est prévu pour 2012 que les ventes s'élèvent à 1 milliard de dollars US.

N/ Radio Métropole Haïti