La loi de finance 2014-2015 sera exécutée telle qu'elle avait été déposée au parlement annonce Marie Carmelle Jean Marie.

La ministre de l'économie et des finances précise qu'il ne sera pas tenu compte, des réaffectations effectuées par les députés car elle juge que ces modifications mettent à mal les projets du gouvernement.

La ministre confirme également la hausse graduelle du prix des carburants. Ce qui est, selon elle une nécessité pour assainir les finances de l'état.

Le vote de la loi de finance 2014 – 2015 n'avait pas eu lieu au Sénat en raison des exigences d'un groupe de sénateurs de l'opposition.

Notons que la commission finance, sur l'instigation des sénateurs de l'opposition, avait profondément modifié l'enveloppe allouée au ministère de la planification.

EJ/Radio Métropole Haïti