Dans une déclaration rendue publique le jeudi 30 août, M. Denis, a appelé le président Préval à mettre un terme à son mandat en se placant au dessus des parties et de constituer un gouvernement provisoire issu d'un accord entre les différentes composantes de la société civile.

Le rôle de ce gouvernement sera d'organiser des élections libres et démocratiques pour rétablir la légitimité du pouvoir , de redresser les institutions et les entreprises publiques , de reformer la police nationale pour en faire une institution dépolitisée et enfin de former un conseil électoral provisoire (CEP) pour l'organisation des élections tel que prescrit dans les disposoitions transitoires de la constitution.

Selon l'ancien premier ministre, le régime Lavalas tente de mettre l'état au service exclusif d'un parti conformément à la seule volonté d'un homme. " La dictature est inacceptable , nous la refusons et nous devons agir vite car il y a urgence " a indiqué Mr. Denis.