Dans une déclaration faite au Journal Dominicain El Siglo les commissaires de police ont accusé les sénateurs issus des élections du 21 mai, Dany Toussaint et Joseph Médard dans ce qu'ils qualifient de prétendu complot. Pour ces commissaires, cette opération a été montée de toutes pièces par les sénateurs Toussaint et Médard dans le but de les éliminer et de contrôler la police dans leurs propres intérêts.

" Nous n'avons aucun problème avec le gouvernement haïtien , la police n'est pas en conspiration contre le gouvernement haïtien " a déclaré l'ex-commissaire de Police de Delmas , Jacky Nau qui a failli être victime du supplice du collier le 9 octobre dernier lors d'une manifestation pro-aristide devant le local du Conseil Electoral Provisoire (CEP) .'Nous sommes des professionnels qui respectent les lois du pays et les règlements intérieurs de la police" a pour sa part, souligné l'ex-commissaire du Cap-Haïtien, Guy Philippe qui souhaite se rendre en Equateur en compagnie des autres commissaires de police.

Le président dominicain Hypolito Mejia doit décider du sort de ces policiers dont le gouvernement haïtien réclame le rappatriement à Port-au-Prince.