Le Forum Economique du Secteur Privé condamne avec la plus grande rigueur les actes de violence et de vandalisme qui ont lourdement frappé des entreprises et institutions privées et publiques, et de nombreux citoyens haïtiens et étrangers au cours des trois derniers jours. Le Forum Economique tient à exprimer ses sincères sympathies aux victimes de cette véritable barbarie, préjudiciable au climat social, à l'image nationale et à notre capacité à attirer des investissements privés générateurs d'emploi durable et de prospérité économique.

Le Forum Economique du Secteur Privé tient à souligner ici sa conviction que ces actes reflètent en grande partie le degré élevé de frustration - voire même de désarroi - de la majorité de nos concitoyens, face à la détérioration de leurs conditions de vie depuis de nombreuses années. Tout en le déplorant, il considère toutefois qu'une telle frustration, si justifiée qu'elle puisse l'être, ne saurait excuser une telle montée de violence, de destruction et de violation des droits fondamentaux de l'ensemble de la population.

Le Forum Economique s'étonne également de l'inaction caractérisée des forces de l'ordre face à ce débordement inédit et inacceptable de délinquance, contraire à leur mission centrale de maintien de l'ordre et de protection des vies et des biens.

Le Forum Economique du Secteur Privé estime que cette situation résulte avant tout d'une carence de leadership des plus hautes autorités de l'Etat haïtien, incluant le Président de la République, le Premier Ministre et son Gouvernement. En témoigne, entre autres, l'apparente absence de planification de mesures de sécurité qui aurait du logiquement précéder l'adoption de la mesure d'ajustement drastique des prix des produits pétroliers décrétées le 6 juillet 2018 par le Gouvernement.

Tout en prenant note de la récente décision de retrait de cette mesure prise par le Pouvoir Exécutif, le Forum Economique est d'avis que le Président de la République devrait tirer les conclusions logiques de cette déplorable situation et demander au Premier Ministre de soumettre sans tarder sa démission et celle de son Gouvernement, ce en vue d'offrir une porte de sortie à l'impasse politique actuelle.

Le Forum Economique du Secteur Privé souhaite ardemment que le choix du nouveau gouvernement se fasse dans la plus large concertation possible et soit associé à l'adoption d'un plan d'action réaliste, visant à satisfaire les besoins élémentaires de la population dans la limite des voies et moyens disponibles. Le Forum Economique fait appel à la sagacité de nos élus, aussi bien de l'Exécutif que du Parlement, afin qu'elles adoptent un budget plus réaliste et responsable permettant de collecter les recettes fiscales où elles se trouvent, notamment à travers une lutte efficace contre le double fléau de la contrebande et de la fraude fiscale.

Le Forum Economique estime qu'une réduction sensible de ce fléau aurait certainement permis d'atténuer l'ampleur de l'ajustement des prix des produits pétroliers adopté ce 6 juillet. Le Forum Economique du Secteur Privé en profite pour réitérer ici sa volonté de continuer à apporter sa propre pierre à l'édifice social en exhortant l'ensemble de ses membres non seulement au respect scrupuleux de leurs obligations fiscales mais aussi au dialogue social fructueux avec les autorités et corps organisés de la société civile, en vue de bâtir les conditions d'une société plus juste et plus prospère, jouissant d'une meilleure harmonie entre tous les citoyens.

Fait à Pétion-Ville, le 9 juillet 2018

LLM / radio Métropole Haïti