Le conseil supérieur de la police nationale a répondu hier mardi aux questions des sénateurs durant plus de 10heures d'horloge.

Le premier ministre, les ministres de la justice et de l'intérieur, le secrétaire d'état a la sécurité publique, le directeur et l'inspecteur général de la PNH entres autres ont participé a cette séance musclée au sénat.

Michel-Ange Gédéon a du affronter la colère et l'insistance de certains parlementaires qui voulaient avoir des réponses sur des dossiers brulants. Toutefois aucune des grandes révélations annoncées, notamment par le président du grand corps, n'a été faite.

Entretemps, le premier ministre Jean Henry Céant a donné la garantie que toutes les dispositions sont prises pour donner une réponse proportionnelle aux actes de banditisme enregistrés dans le pays ces derniers jours.

EJ/Radio Métropole Haïti