La situation de la sécurité alimentaire en Haïti se détériore en raison d'une dégradation rapide de la situation économique et de la baisse importante de la production agricole causée par des périodes prolongées de déficit pluviométrique, indique le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires de l'ONU dans son rapport se juillet 2019.

Le manque d'eau a affecté la saison agricole printanière de cette année dans la majeure partie du pays. La récolte de printemps de cette année - qui devrait normalement couvrir environ 60 % de la production nationale - devrait être très faible.

La baisse des disponibilités alimentaires est exacerbée par la hausse des prix des produits de base (+19% sur un an), ainsi que par la combinaison d'une inflation élevée et de la dépréciation de la monnaie nationale face au dollar américain (40% sur un an).

Selon l'Ocha la détérioration de la situation économique et de la sécurité alimentaire ne fait qu'aggraver l'état nutritionnel des enfants haïtiens. Le Secteur de la nutrition a estimé qu'en 2019, 39 000 enfants de moins de cinq ans souffriront de malnutrition aiguë.

Au cours du premier trimestre de l'année, environ 6 195 enfants de moins de cinq ans ont été traités pour malnutrition aiguë dans 10 départements, dont 2 937 souffrant de malnutrition aiguë sévère (MAS) et 3 258 de malnutrition aiguë modérée (MAM).

OCHA Haïti a récemment facilité la demande de financement d'une valeur de 5 millions de dollars US du Fonds central d'aide d'urgence (CERF) pour une intervention rapide afin de permettre à la communauté humanitaire de répondre aux besoins urgents dans les domaines de la sécurité alimentaire et la nutrition.

LLM / radio Métropole Haïti