Le Porte parole du gouvernement haïtien, Eddy Jackson Alexis, affirme que le Premier Ministre haïtien, Fritz William Michel, dispose d'une majorité de sénateurs pour ratifier sa déclaration de politique générale. Il soutient que M. Michel a eu de multiples rencontres avec les sénateurs et députés de tous les blocs politiques afin de dégager une majorité.

M. Alexis indique que l'intervention des sénateurs de l'opposition pour empêcher la tenue de la séance est la preuve que le Premier Ministre dispose effectivement d'une majorité.

Au cours des dernières semaines plusieurs sénateurs dont Joseph Lambert, Francenet Dénius et Sorel Jacinthe ont rejoint les rangs de l'opposition. Interrogé sur la nouvelle configuration politique au Grand Corps, le Secrétaire d'état à la communication a fait valoir qu'il y a une différence entre les sénateurs de l'opposition et ceux de "l'autre position". Ces législateurs ne supportent pas la politique générale du Premier Ministre mais ne sont pas pour autant membre de l'opposition, nuance M. Alexis.

Jusqu'à 16 heures les membres du gouvernement étaient dans l'attente d'une décision du président du Sénat, Carl Murat Cantave. M. Alexis exhorte les forces de l'ordre à rétablir les conditions sécuritaires nécessaires à la tenue de la séance de ratification.

Il souhaite que les sénateurs de l'opposition acceptent de participer au débat démocratique relatif au processus de formation d'un gouvernement.

LLM / radio Métropole Haïti