L'administration publique peine à reprendre ses activités après 8 semaines de blocage des principaux axes routiers. Dans la majorité des ministères les fonctionnaires présents étaient en petit nombre.

Au ministère des finances, la barrière principale s'ouvrait uniquement pour laisser passer des véhicules. Au ministère de la justice et au ministère du commerce ainsi qu'a l'OAVCT très peu de fonctionnaires étaient sur place.

Toutefois dans d'autres institutions la majorité des fonctionnaires étaient sur place. Au ministère de la planification et à la Direction générale des Impôts (DGI) 70% des fonctionnaires étaient à leur postes.

Les absents résident en dehors de la commune de Port-au-Prince. Les barricades encore en place découragent de nombreux fonctionnaires.

Un reporter de radio métropole a constaté que les axes routiers n'étaient pas obstrués par des barricades à Port-au-Prince. Toutefois à la mi-journée au Champ de Mars des barricades subsistaient.

Les forces de l'ordre ont poursuivi leur offensive en vue de détruire les barricades. Des coups de feu ont été entendus en fin d'après midi dans le quartier des Bel Air. Des citoyens avaient fait état d'une agression de groupe d'individus armés.

LLM / radio Métropole Haïti