L'expert en sécurité publique, Reginald Delva prône l'implication des citoyens dans la lutte contre la criminalité. Il presse les autorités haïtiennes à réaliser des programmes sociaux visant à répondre aux besoins urgents de la population dans les quartiers de non droit.

Au cours des dernières semaines les autorités ont noté une hausse de la criminalité notamment des enlèvements.

M. Delva, qui a été un des principaux acteurs de la lutte contre le fléau du kidnaping, recommande aux autorités d'œuvrer en vue d'établir la confiance entre les pouvoirs publics et la population. Il souligne que la misère qui sévit dans les quartiers populeux constitue un terrain favorable pour les chefs de gang.

M. Delva rappelle que le chef de gang Arnel Joseph avait résisté aux forces de l'ordre grâce à la complicité des résidents de la région. Les bandits détournaient de camions de marchandises et les distribuaient à la population.

Ancien Ministre de l'intérieur, M. Delva prévient que les policiers ne pourront seuls relever le défi sécuritaire.

Selon M. Delva les cas de kidnapping enregistrés sont souvent planifiés longtemps à l'avance. Les gens sont surveillées dit-il faisant remarquer que les criminels choisissent les lieux de séquestration dans les quartiers de non droit.

LLM / radio Métropole Haïti