Les autorités haïtiennes ont prolongé pour deux mois supplémentaires l'état d'urgence sanitaire. Cette décision, adoptée hier en conseil des ministres, était attendue en raison de la forte hausse des cas confirmés de corona virus.

Plus de 500 cas de contamination ont été répertoriés par les autorités sanitaires. Selon des spécialistes de nombreux cas dans les structures sanitaires privées ne sont pas pris en compte.

Des spécialistes recommandent un renforcement des mesures de prevention , dont le port du masque, afin d'empêcher une forte propagation de la pandémie.

Entre temps les activités économiques ont repris dans la région métropolitaine de Port-au-Prince notamment dans les marchés publics et le transport en commun. Les mesures de distanciation sociales ne sont pas respectées et de nombreuses personnes sont réfractaires au port du masque.

2 mois après le début de la pandémie les haïtiens n'ont plus peur de la covid 19. Les autorités ont au cours des derniers jours mis l'accent sur le caractère obligatoire du port du masque.

LLM / radio Métropole Haïti