Des groupes armés ont réalisé des assauts avec des tirs nourris visant à provoquer la terreur ce 7 juillet 2020. Les attaques synchronisées ont provoqué la panique dans les grands axes routiers de Delmas, Port-au-Prince et Carrefour.

Des hommes, munis d'armes de gros calibre, ont paralysé les activités économiques et le fonctionnement de l'administration publique. Au bicentenaire les tirs nourris ont provoqué la panique au Palais de Justice.

Au Carrefour de l'aéroport, à Delmas 2, à Martissant et à Fontamarra des groupes armés ont également provoqué la terreur.

Il n'y a eu aucune revendication de cette action synchronisée de grande ampleur.

Les gangs, regroupés au sein d'une fédération denomée G 9 en fanmi, ont au cours des dernières semaines annoncé un accord pour mettre un terme aux confrontations. On ignore si le pacte leur a permis d'harmoniser leurs actions.

LLM / radio Métropole Haïti