Le chef de l'état haïtien, Jovenel Moïse, a donné l'investiture, ce lundi 24 août 2020, aux membres du conseil d'administration de la Banque Nationale de Développement Agricole (BNDA). M. Moïse affirme que la création de cette banque s'inscrit dans le cadre de ses efforts pour renforcer le secteur agricole et réduire la misère.

La BNDA est un mécanisme incitatif de financement agricole important. Elle permettra de transformer l'agriculture et de changer l'économie rurale, a expliqué le président haïtien.

Faisant valoir que cette banque permetrra de combattre l'insuffisance alimentaire, M. Moïse a insisté sur la nécessité de passer d'une agriculture sociale à une agriculture de développement économique pouvant créer la richesse.

Dans son intervention le président Moise a fait valoir qu'il faut définir le statut de l'agriculteur et injecter des capitaux importants dans le secteur.

M. Moïse déplore que le crédit dans le secteur agricole soit insignifiant, tandis que le secteur représente 20% PIB et occupe 60% de la population active.

La BNDA doit rechercher des solutions innovantes, a dit M. Moïse regrettant que plusieurs centaines de millions de dollars soient dépensés pour acheter des produits à l'étranger.

Il rappelle que le gouvernementcontinue d' investir dans les infrastructures agricoles, la mise en place de coopérative de crédit, des centres ensemenciers, ainsi que la subvention d'intrants.

Selon le chef de l'état la BNDA doit apporter des réponses aux contraintes notamment l'absence de centres de conditionnement dans les régions.

LLM / radio Métropole Haïti