Des tonnes d'alluvions et une énorme quantité d'eau se sont déversées sur Port-au-Prince et ses environs lors du passage de la tempête tropicale Laura. La dégradation des bassins versants a provoqué des pertes en vies humaines et des dégâts importants.

Des centaines de maisons ont été endommagées ou détruites, des véhicules et des plantations détruites par les inondations résultants des averses.

Dans le quartier de Tèt Dlo, à Pétion ville, les habitants ont rapporté le décès d'au moins deux personnes. D'autres sont portées disparues. Les eaux en furie ont déversé sur le marché emportant tout sur son passage.

Au lendemain de la tempête des habitants s'évertuaient à rechercher des proches. Des résidents de la zone ont fait valoir qu'il s'agit des premières inondations enregistrées dans la localité.

Un peu plus au sud, à Tabarre, les eaux provenant probablement du même bassin versant ont également fait des victimes. Un responsable de la protection civile de la Mairie de Tabarre a indiqué que plusieurs personnes ont été emportées avec leur véhicules. Parmi elles un médecin Jessica Jeanniton, tuée avec son bébé de 9 mois.

Des résidents de la zone ont indiqué que les victimes n'avaient pu s'extirper de leur véhicules.

La dégradation continue des bassins versants de Port-au-Prince constitue une grande menace pour les habitants. Une insécurité de plus dans une région déjà en proie à une forte vague de violence des groupes armés.

LLM / radio Métropole Haïti