Une organisation de parents d'élèves dénonce le comportement de certains directeurs d'établissements scolaires privés qui obligent les élèves qui n'ont pas le moyens de payer les frais de scolarité, à leur accorder des faveurs sexuelles.

L'Union des Parents et d'Elèves Progressistes Haïtiens (UPEP) qualifie d'odieux un tel comportement et souhaite l'intervention du Ministère de l'Education Nationale dans ce dossier scandaleux.