Ce lundi 29 mai en matinée, Port-au-Prince était à nouveau en proie au désordre et à la barbarie.

Des groupes se déclarant faire partie du Conseil Electoral Provisoire ont brisés plusieurs vitres de véhicules tout en réclamant le règlement de leurs arriérés de salaire.

Ils ont placés des barricades de pneus enflammés et incendié un tas de bois aux environs du local du Conseil Electoral Provisoire. L'intervention policière a permis d'enlever quelques barricades enflammées, et des policiers faisant partie de la brigade anti-émeute ont également été mobilisé.

Par ailleurs, cinq cadavres ont été découverts ce lundi, aux abords de la Cathédrale de Port-au-Prince. Selon des témoignagnes il s'agirait de présumés bandits lynchés par la population.