C'est maintenant officiel, le Conseil Electoral Provisoire a commencé à publier les résultats du premier tour des élections législatives et locales du 21 mai.

Les résultats partiels font état d'une importante victoire du parti de l'ancien Président Jean-Bertrand Aristide, Lafanmi Lavalas. Le parti de Jean Bertrand Aristide remporte déjà 14 sièges au sénat sur les 17 qui étaient en jeu.

Les données pour le département de l'Ouest, le plus important en poste à pourvoir, devront être publiées sous peu, en attendant la tenue du scrutin dans la Grand'Anse.

Lafanmi Lavalas estime que cette large victoire du parti de Jean-Bertrand Aristide, est celle du peuple haïtien. Le porte-parole et candidat Yvon Neptune, soutient que ce raz-de-marée confirme le travail sur le terrain effectué par Lafanmi Lavalas

L'Espace de Concertation déclare ne pas reconnaître les résultats partiels des élections communiqués par le Conseil Electoral Provisoire. Les dirigeants de l'Espace appellent la population à faire échec à ce qu'ils nomment le coup d'état électoral "lavalas".

Le MPSN, de son côté, rejette les résultats publiés par le Conseil Electoral Provisoire. L'un des porte-parole du MPSN assimile les résultats communiqués à de l'indécence.

Reynold Georges appelle au jugement des membres du CEP et du Chef de l'Etat par devant la Haute Cour de Justice. Reynold Georges continue de dénoncer les multiples fraudes qui ont entouré, selon lui, le vote du 21 mai.

M. Georges affirme que l'opposition vaincra, et critique le comportement de Fanmi Lavalas qui affirme avoir remporté haut la main le scrutin du 21 mai. Selon le MPSN, on ne peut parler d'échec de l'opposition et qualifie de scandaleux le scrutin du 21 mai.