Un des responsables de l'ESKANP exprime ses inquiétudes concernant le fonctionnement du prochain parlement avec les membres d'une seule famille politique.

Selon le Dr. Kelly Bastien, le Parlement ne sera pas en mesure d'exercer le contrôle sur l'Exécutif, une situation qui pourrait se révéler fatale pour le pays.

Par ailleurs, l'ancien président de la Chambre des Députés met en garde contre tout amendement de la Constitution qui ne respecterait pas les normes établies.