Le Conseil National d'Observation Electoral réclame une clarification formelle de la part du CEP, sur le mode de calcul effectué pour la détermination des élus au scrutin du 21 mai suivant les résultats préliminaires.

Dans une lettre adressée au Président du CEP, le CNO rappelle que les prescrits de la Constitution et de la loi électorale sont très claires en ce qui a trait à la règle et la procédure de calcul de la majorité absolue.

Ainsi, le CNO demande au Conseil Electoral Provisoire de lui communiquer dans les plus brefs délais toutes les informations relatives aux données et aux méthodes de calculs ayant servi de base à la détermination des élus et à la publication des résultats partiels.

A cet effet, le Conseil National d'Observation Electoral se dit prêt à obtenir au plus vite ces informations du Conseil Electoral Provisoire, termine cette lettre du CNO.