Le fossé s'aggrandit entre la position du pouvoir en place et celle de la communauté internationale sur les élections législatives et locales du 21 mai.

Le Président de la République, René Préval, vient de lancer une sévère mise en garde particulièrement à la communauté internationale qui conteste les résultats des joutes électorales du 21 mai et du 11 juin.

Par ailleurs, M. Préval invite la population à résister en cas de sanctions et affirme haut et fort qu'il faut se serrer les reins et ceux qui n'en ont pas doivent se mettre de côté.