L'Espace de Concertation (EC) a qualifié d'irresponsable les déclarations du Président de la République. Serge Gilles a assimilé la prise de position du Chef de l'Etat à celle du général Raoul Cedras durant le coup d'état contre le Président Aristide en 1991.

Le responsable de l'Espace de Concertation a souhaité une mobilisation de la population contre le régime en place qui tente toujours selon lui d'enfoncer le pays dans la crise.

Pour M. Gilles, Haïti n'a pas les moyens pour défier la communauté internationale dans ce contexte de mondialisation et de régionalisation.