Après Anse d'Hainault et Petit-Goâve, c'est la ville des Gonaïves qui est à son tour frappée par les violences liées aux élections. La maison du candidat à la députation du Parti Tèt Ansanm a été criblée de balles par des inconnus le 7 février dernier. Dans une note rendue publique ce vendredi, le Parti de Gérard Blot qualifie, je cite, de "chimères" les auteurs de cet acte. Le responsable du parti appelle les autorités à garantir la sécurité de tous les candidats. Dr Gérard Blot invite la population à voter en faveur de ses candidats le 19 mars, pour mettre fin à cette situation d'anarchie dans le pays. Le responsable de Tèt Ansanm, Dr Gérard BLot est un ancien Ministre de Jean Bertrand Aristide.