Les appels à la résistance en cas de sanctions internationales lancés à la population par le Président Préval et le Premier Ministre Alexis ne semblent pas avoir l'effet escompté, du moins à Port-au-Prince. Dans un micro-trottoir réalisé par Radio Métropole, les habitants de la capitale ont exprimé leur raz-le-bol, envisageant l'avenir avec perplexité.