AHP.-Le Président du Conseil Electoral Provisoire, le Dr Ernst Mirville a appelé jeudi les journalistes haïtiens au patriotisme dans l'accomplissement de leur tâche.

"J'espère que cet appel ne sera pas perçu comme une acrimonie ou un problème particulier que j'aurais contre la presse de mon pays" a indiqué M. Mirville dans une interview à l'AHP.

Il a souligné que dans l'état actuel des choses, tous les secteurs devraient contribuer à l'effort visant à sortir le pays de l'impasse actuelle.

Rappelant qu'il a longtemps travaillé comme journaliste en Haïti et à l'étranger, M. Mirville a invité ses confrères haïtiens à se démarquer de la politique politicienne en privilégiant dans l'exercice de leur profession une approche plus patriotique et plus didactique.

La mission de la presse est noble. Les journalistes doivent se mettre à la hauteur pour ne pas la galvauder, a fait savoir le président du CEP, ajoutant qu'aucun pays ne peut prétendre fonctionner sans la presse.

Par ailleurs, le docteur Mirville a indiqué que l'institution électorale fournit actuellement son aide à l'organisation des élections indirectes pour la mise en place du Conseil Electoral Permanent.

"La question de la démission des membres de l'actuel CEP ne se pose pas pour l'instant. Il est plutôt question de travailler à l'installation des collectivités territoriales:, a souligné M. Mirville qui s'est en outre déclaré satisfait du déroulement du processus électoral.

Il s'est élevé dans le même ordre d'idées contre les accusations de certains secteurs selon lesquelles ce processus serait entâché d'irrégularités et de fraudes(...)