Les membres du CEP seraient sur le point de se retirer de l'institution après avoir constaté la fin de leur mandat qui était d'organiser les élections législatives et locales, selon une source proche du service de communication du conseil.

Toutefois, le Président René Préval pourra décier de garde ou non ses conseillers pour l'élection des assemblées départementales et interdépartementales, prochaine étape du processus électoral avant la formation du Conseil Electoral Permanent, selon la source citée ci-haut.

L'actuel CEP a été investi dans ces fonctions le 26 mars 1999 avec pour mission d'organiser les législatives et locales et non les présidentielles qui , constitutionnellement, doivent se dérouler en novembre 2000.

Pour l'instant, les membres du CEP procèdent à l'inventaire et à la récupération des matériels de l'état utilisés lors des dernières joutes.

Toujours selon la même source, les résultats définitifs des élections doivent être acheminés au Président de la République au plus tard ce 3 août au fin de publication