Le sénateur Irvelt Chery, membre de l'Organisation Peuple en Lutte (OPL), a qualifié de coup d'état, le comportement de son collègue, Wesner Emmanuel, avec les élus contestés Lavalas.

Selon M. Chery, l'attitude du sénateur Emmanuel est repréhensible en tant que professeur d'histoire, et a indiqué qu'il n'était pas question de prendre siège avec des élus contestés. Le sénateur Wesner Emmanuel a assuré que les élus Lavalas entreront en fonction sans difficulté en dépit de l'opposition de certains de ses collègues et en a profité pour expliquer la procédure de validation des Parlementaires.