Un parti de l'opposition, Organisation du Peuple en Lutte (OPL), a condamné la décision du Président Préval, qui par l'arrêté concernant les élections, a décidé de prolonger le mandat de l'actuel Conseil Electoral Provisoire (CEP) contesté d'Ernst Mirville.

Le responsable de L'OPL, M. Gérard Pierre-Charles appelle la population à se mobiliser davantage contre ce qu'il appelle : "l'instauration de la dictature Lavalas", dans le pays.

M. Charles a par ailleurs expliqué que la décision du Chef de l'Etat ne fait que montrer son mépris total envers la population et la communauté internationale.