Au cours de ses rencontres, la Mission de bons offices de l'Organisation des Etats Américains (OEA) qui a achevé son séjour, le samedi 19 août, s'est entretenu avec le président du Sénat, Edgar Leblanc. Les deux hommes sont tombés d'accord sur le fait que le dialogue est le seul moyen pour résoudre la crise.

Suite à sa rencontre avec les membres de la classe politique, le Sécrétaire Général devait s'entretenir avec les membres du secteur privé. Toutefois cette séance de travail n'a pu se dérouler de manière formelle, en raison de l'emploi du temps chargé de la délégation de l'Organisation des Etats Américains (OEA).

Par ailleurs, les membres de la mission ont indiqué, le jeudi 17 août lors d'une rencontre à l'Hotel El Rancho avec les membres de l'opposition, que l'organisation maintenait sa position sur le dossier des élections. M. Gaviria a expliqué aux leaders de l'opposition que l'OEA continue d'exiger une révision des résultats des élections communiqués par le Conseil Electoral Provisoire (CEP) et a aussi prôné le dialogue entre le pouvoir et l'opposition, dans le cadre du renforcement de la démocratie en Haïti.

Les dirigeants de l'opposition se sont déclarés encouragés par la déclaration de M. Gaviria concernant les élections, toutefois, ils se montrent un peu sceptiques quant à l'établissement du dialogue avec Lavalas.

La délégation de l'Organisation des Etats Américains (OEA) a également rencontré les membres du Conseil Electoral Provisoire (CEP). Le Sécrétaire-Adjoint de l'Organisation , M. Luigi Enaudi , a qualifié la réunion de technique et de fructueuse.

M. Enaudi a rappelé que la Mission cherche à faciliter les voies et moyens de satisfaire les différents secteurs impliqués dans la crise post électorale .