L'ambassadeur de France à Port-au-Prince, Christian Connan, s'est dit inquiet de la persistance du climat d'insécurité dans le pays en général et dans la capitale en particulier.

Le diplomate français affirme que la pauvreté ne peut être considérée comme une des causes de l'insécurité et précise que les chefs de gangs ont des motivations politiques. " Le dialogue et la négociation ne permettront pas de rétablir un climat sécuritaire", indique l'ambassadeur français qui souhaite l'adoption de dispositions strictes pour combattre les bandits armés.

" Beaucoup de gens estiment que pour résoudre le problème de l'insécurité il faut faire des projets sociaux,et que le problème sera résolu au fur et à mesure ; moi je crois que c'est absurde cela revient à dire que tous les pauvres sont des assassins", a déclaré l'ambassadeur français.

L'ambassadeur de France à Port-au-Prince, Christian Connan,croit que les gangs ont été créés pour des raisons politiques et indique que ces groupes armés sont liés au trafic de la drogue. Christian Conan affirme qu'il faut combattre ces gangs avec des opérations policières afin de rétablir la paix dans les différents quartiers de la région métropolitaine.

Le 14 Juillet 2006 à l'occasion de la fête nationale de la France, l’ambassadeur Christian Connan avait renouvelé l’engagement du gouvernement français a supporté le processus politique en cours en Haïti. Le diplomate français qui a indiqué qu’Haïti reste une priorité pour la France annonce le lancement prochain de projets financés par le gouvernement français et l’Union Européenne.