Début le lundi 21 août du procès des policiers impliqués dans le massacre de Carrefour-Feuilles. Six (6) policiers dont l'ancien commissaire principal de Port-au-Prince, Coles Rameau sont au banc des accusés.

Les autorités judiciaires assurent que le jugement des présumés auteurs de ce crime se tiendra dans de bonnes conditions toutefois de leur côté, les parents des victimes ne semblent pas très optimistes.

C'est au milieu d'un important dispositif de sécurité que commence ce procès. Les juges, les avocats, les jurés sont sur place, mais de façon concrète, aux environs de 12h00, ce procès n'a pas encore débuté.