L'Organisation Populaire Anti-FRAPH refait surface ; cette organisation dirigée par Felix Ansito a tenu un sit-in, le vendredi 18 août, devant l'ambassade américaine pour dénoncer le comportement dela communauté internationale dans la crise post-électorale.

Une fois de plus, Anti-FRAPH, par la voix de son dirigeant, M. Ansito, a réclamé les archives du FRAPH détenues par les Etats-Unis.

Le FRAPH est un groupe ayant sévi particulèrement durant la période de facto semant la terreur au sein de la population.