Le Président du Conseil Electoral Provisoire (CEP), le docteur Ernst Mirville, a indiqué, le mardi 22 août, que les membres de cette institution travaillent à l'élaboration du calendrier électoral nécessaire à l'organisation des élections de novembre 2000.

Ces joutes concernent l'élection d'un successeur au Président de la République et le renouvellement d'un tiers du sénat. Un projet de calendrier a été mis au point. Les discussions autour de calendrier devrait commencer ce mardi entre les conseillers électoraux" a fait savoir M. Mirville, soulignant que le pays ne peut pas râter le rendez-vous du 7 février 2001, date à laquelle le successeur du président Préval doit entrer en fonction.

Le CEP met également en place un train de mesures visant à harmoniser le travail de la machine électorale. Le docteur Mirville a fait savoir en ce sens que les éléments qui constituaient un obstacle à l'avancement de la machine ont été écartés alors que les employés imbus de leur mission au sein de l'institution électorale sont maintenus avec respect à leur poste.

Par ailleurs, le président Mirville a confirmé que les certificats nécessaires à l'inscription des nouveaux élus au parlement haïtien sont disponibles au local du CEP. Les inscriptions n'avaient pu débuter comme annoncé le 21 août faute de ces certificats.