Aucun bilan, comme prévu, n'a été établi à l'occasion de cette Assemblée Nationale devant fermer des travaux qui n'ont pas commecé d'ailleurs car pour deux (2) semaines de fonctionnement, la majorité Lavalas a du mettre sur pied 30 commissions de travail.

Lourdes exigences, attentes considérables, défis majeurs à relever, la 47ème a du pain sur la planche, souligne le Président de l'Assemblée Nationale issue des élections contestée. Et pour Yvon Neptune, il est primordial de maintenir une stabilité démocratique dans le pays, axée sur la justice et la sécurité.

M. Neptune a souligné qu'on devrait se pencher aver sérénité, objectivité et célérité sur tout projet de loi traitant de la double nationalité. Mais avant de terminer son discours de circonstance, M. Neptune a tenu a saluer l'infime représentation des partis non-lavalas à la 47ème, et comme pour souhaiter la participation de l'oppositon aux prochaines élections, le sénateur laisse entrevoir les prochains résultats.

Nénmoins, il demeure un point sensible pour la majorité lavalas à la 47ème : convaincre les partenaires internationaux sur la validité du 21 mai ; encore une fois Yvon Netptune parle de dialogue.