Il a fallu quinze (15) journées pour connaître le verdict dans le cadre du procès des présumés auteurs du massacre de Carrefour-Feuilles, massacre au cours duquel 11 jeunes avaient été tués.

Deux (2) des six (6) policiers au banc des accusés ont été acquittés, tandis que les quatre (4) autres parmi lesquels, l'ancien commissaire de Port-au-Prince Coles Rameau, ont été reconnu coupables, mais ont pu bénéficier de circonstances atténuantes, qui ont réduit leur peine à trois ans de prison seulement. Toutefois, tenant compte de la loi de « Lespinasse » , ils passeront moins de deux (2) ans derrière les barreaux.

Le Ministre de la Justice, Me Camille Leblanc, se félicite de la réalisation du procès du massacre de Carrefour-Feuilles. Pour ce dernier, ce procès demeure un témoignage de la volonté du gouvernement de combattre l'impunité dans le pays.

Me Leblanc appelle les familles des victimes du massacre de Carrefour-Feuilles à respecter le verdict prononcé par le tribunal et a déclaré que les deux (2) policiers acquittés dans le cadre du procès de Carrefour-Feuilles ne seront pas réintégrés automatiquement au sein de la Police Nationale d'Haiti (PNH) Me Leblanc a affirmé qu'une éventuelle demande de réintégration allait faire l'objet d'une analyse minutieuse de la part de l'Etat Major de la Police.