En cas de non respect du 9 avril et du 21 mai, le Président Préval devra démisionner, selon des partis de l'opposition.
;ESPACE DE CONCERTATION ( EC)

Désormais on ne peut plus parler d'élections avec la présence du Président Préval au pouvoir : cette réaction est celle de l'Espace de Concertation ( EC ) aux propos tenus par René Préval autour des élections du 9 avril. Selon l'Espace, les arguments avancés par le Chef de l'Etat ne sont que des prétextes pour saboter le processus électoral. L'Espace réclame le départ du Président, en cas d'échec des élections du 9 avril.
ORGANISATION DU PEUPLE EN LUTTE ( OPL)
L'Organisation du Peuple en Lutte ( OPL) appelle à une vaste mobilisation de l'opposition et de la société civile pour obtenir le départ du Président Préval. Pour l'OPL, il faut arrêter ce régime qui entend instaurer une véritable dictature dans le pays. Sauveur Pierre Etienne qualifie de manoeuvres dilatoires la prétendue contradiction entre le Président Préval et les membres du CEP
RASSEMBLEMENT DES DEMOCRATES NATIONAUX PROGRESSISTES (RDNP)
Le Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes condamne les nouvelles déclarations du Président Préval autour du processus électoral. Selon le RDNP celle-ci témoigne de la volonté du pouvoir d'empêcher à tout prix la réalisation des élections des élections législatives et locales. Le RDNP prône à nouveau la création de "l'Alliance Pour la Régularité et la Transparence Electorale" au sein des partis indépendants de l'opposition.
Interrogé sur l'appel à la démission du Chef de l'Etat lancé par des partis de l'opposiition en cas d'échec des élections, le RDNP estime que la population doit aussi s'impliquer dans une telle démarche. Le Président du RDNP fait également que le Chef de l'Etat veut plonger le pays dans une situation de confusion. Leslie Manigat précise que ces types de déclarations fracassantes du Président Préval interviennent toujours dans le cadre de voyage à l'étranger.


MOUVEMENT PATRIOTIQUE POUR LE SAUVETAGE NATIONAL (MPSN)

Le Mouvement Patriotique Pour le Sauvetage National (MPSN) souhaite lui aussi la démission du Chef de l'Etat en cas de nouveau report de la date des élections. Pour le MPSN, les dernières déclarations du Président Préval ne font que confirmer la position des Lavalassiens contre l'organisation des élections législatives et locales.