14/03/00.- ( AHP) Dans un arrêté signé lundi par le Premier Ministre, Jacques Edouard Alexis, et tous les Ministres et Secrétaires d'Etat, le Gouvernement Haïtien déclare qu'il est indispensable de procéder avec célérité à l'évaluation des opérations liées à l'inscription des électeurs et associées à la tenue du scrutin en vue de garantir la fiabilité du processus électoral.
Le Gouvernement a également cité son arrêté du 29 septembre appelant le peuple en ses comices et fixant la date du 19 mars 2000, come pour signifier que lui seul a cette prérogative.
Dans ses considérants, l'arrêté rappelle la "déclaration" du Conseil de renvoyer les élections à une date ultérieure sans tenir compte des prescrits de l'article 16 de la loi électorale.
Le Gouvernement souligne également que beaucoup d'interrogations sur le déroulement des opérations d'inscriptions des électeurs sont jusqu'à présent demeurées sans réponse. Précisant que l'organisation de bonnes élections nécessite l'existence de listes électorales fiable, le Gouvernment rappelle que son principal mandat est de tout mettre en oeuvre pour l'organisation de telles élections.
Le Conseil Electoral Provisoire avait indiqué plus tôt lundi qu'il maintenait la date du 15 mars pour la fin des opérations d'inscriptions des électeurs.