L'Organisation Peuple en Lutte (OPL) condamne le communiqué publié par le Gouvernement sur les élections .
L'OPL continue de réclamer la tenue du scrutin le 9 avril comme fixé par le CEP et une mobilisation pour contrecarer le régime Lavalas. Pour Sauveur Pierre Etienne de l'OPL, il s'agit de nouvelles manoeuvres dilatoires pour empêcher l'entrée en fonction du Parlement au mois de juin.