Le CEP soutenu aussi bien à l'échelle nationale qu'internationale dans sa décision d'organiser les élections les 9 avril et 21 mai: La Conférence Episcopale et le Canada se sont prononcés hier pour le respect de ces dates.
La communauté internationale apporte son plein soutien à l'organisation des élections aux nouvelles dates fixées par le CEP à savoir le 9 avril et le 21 mai.
Après les USA c'est au du Canada de se prononcer sur ces dates. Sur la base des rapports fournis par des techniciens nationaux et internationaux, l'Ambassadeur Canadien, Gilles Bernier, affirme que les élections sont possibles le 9 avril. Selon Gilles Bernier, il faut tenir ces élections qui sont extrêmement vitales pour l'avenir de la démocratie et du développement économique en Haïti.
La Conférence Espiscopale soutient l'organisation du premier tour des législatives et locales, le 9 avril. La hiérarchie catholique prend aussi parti du Conseil Electoral Provisoire dans ce qui prend l'allure d'un conflit entre l'Exécutif et le CEP ; néanmoins, les Evêques n'ont pas apprecié le changement de la date de la part du CEP sans en avoir informé au préalable l'Exécutif.