Des partisans de l'Espace de Concertation, un regroupement de partis politiques de l'Opposition, et la coalition Eskanp/Korega se sont affrontés dans la nuit de dimanche à lundi à l'occasion des élections présidentielles et sénatoriales du 26 novembre . Au cours de ces heurts une station de radio a été incendiée et la population a dû fuir la zone. Plusieurs policiers ont été dépêchés à Anse d'Hainault pour tenter de mettre de l'ordre mais la situtation reste tendue selon le correspondant de Radio Métropole dans la Grand'Anse.

La commune d'Anse d'Hainault est en proie à des violences depuis les élections du 21 mai. En dépit de la visite du chef du gouvernement Jacques Edouard Alexis dans la zone ces violences persistent. Certaines sources révèlent que les partisans de la coalition Eskanp/Korega armés de fusils de guerre ont containt les habitants à fuir la commune en grand nombre.