Aux Gonaives, Samuel Madistin dénonce la tenue de la présidentielle, dimanche, marquée par une forte abstention. Le parlementaire se déclare inquiet pour l'avenir de la démocratie car on est revenu à la période de Duvalier a t-il ajouté.